jeudi 6 décembre 2007

Idylle

3 commentaires:

co2art a dit…

Nouveau support, nouveaux médiums, au fil des posts, on a l'impression de voir grandir un enfant,..pfouhhh, c'est émouvant, j'crois que je vais chialer.
Je m'en vais, faut que je trouve des mouchoirs.
(je plaisante, je pleure pas, ça va pas la tête !!!)

quatuorlindsay a dit…

tentavive:

-(soft)parler d'amour attire les filles mais fais fuir les garçons.
-(hard)parler de sexe attire les femmes mais fais fuir les hommes.

(j'hésite)

laurie thin** a dit…

co2art•• C'est beau un homme qui pleure

quatuorlindsay •• Je suis heureuse d'entendre cette interprétation.
J'illustrais la "bicéphalité" de l'idylle, lorsque les corps finissent si bien par se mélanger/compléter qu'il ne reste plus que deux esprits seuls, enfermés chacun dans leur boite crânienne, tentant de continuer cette impossible communion par la voix.