jeudi 31 mai 2007

Insoutenable inutilité de l'être

8 commentaires:

Pénélope a dit…

hahahahaha

Michel a dit…

A rien.

juliette a dit…

oui je pense aussi que ça sert à rien, et que en grande majorité ça se pose en plus jamais la question.

laurie a dit…

Est-ce parce nous sommes tous intimement persuadés que nous ne servons à rien que nous perpétuons l'inutilité humaine chronique ?

slumblogger a dit…

Et puis en plus. Qui se servirais de nous : un vieux barbu ?

mima a dit…

T'as un truc pour rendre de belles matières... C'est cool que tu te remettes à la peinture.

Simone a dit…

De nos jours on sert à pourrir la terre...

laurie a dit…

oui, comme des termites