mercredi 18 février 2009

Sa preuve fatale confondra tous les cochons d'inde en faction

C'est toujours très dubitative que je lis les petits papiers publicitaires des Marabouts qu'on me distribue à la sortie du métro Barbès. Regardons ensemble.

"Grand médium - Voyant discret".
Il est grand, il est médium, il voit sans être vu. Il est donc malin.
"Regardez bien ce qu'il a en main, c'est une preuve fatale !" Je ne vois rien, moi. Que peut-il avoir en main pouvant faire office de preuve fatale, le bougre ! Une baguette magique ? Un sceptre en cristal ? Une tête de bouc ? À moins de se risquer à lui rendre visite, on ne saura jamais.
Ensuite — et invariablement — il nous parle d'amour : "Si vous voulez vous faire aimer et si votre partenaire est parti (e) avec quelqu'un, c'est du domaine." On y est. Toi qui te sens seul, toi qui es timide, toi qui es un peu, beaucoup ou passionnément malheureux, c'est du domaine. Ce grand médium discret a en main la preuve fatale et règne sur le domaine de la détresse affective.
Si on l'invoque :"Vous serez aimé et votre partenaire reviendra." Respect. À l'en croire, ce monsieur est sacrément puissant.
"Il courra derrière vous comme un chien derrière son maître."
Donc, non content de résoudre nos problèmes de solitudes et de conflits conjugaux, il peut aussi ôter à une personne toute volonté propre. Il vaut mieux être son ami, si je comprends bien. Quelle étrange vision de l'amour ! Pour ma part, un type transformé en petit toutou obéissant galopant derrière moi me fatiguerai plutôt qu'autre chose. Je crois que je finirai par l'enfermer quelque part, en jetant la clef dans un marais, pour qu'il arrête de me coller aux basques.
"Il créera entre votre partenaire et vous une entente parfaite sur la base de l'amour." D'accord, récapitulons : un grand homme mystérieux car discret, tenant en main la preuve fatale, règne sur le domaine de la détresse affective. Il est très puissant, tellement puissant qu'il peut ôter à certains êtres humains toute volonté propre et créer entre eux une entente parfaite sur la base de l'amour. Ce Monsieur, quoiqu'un peu inquiétant, a l'air d'un type bien, non ? Il faudrait le présenter à Sarkozy. J'insiste aussi sur le fait qu'il vaut mieux être son ami, car je suppose que ce qu'il peut faire, il peut le défaire, ou pire, créer l'opposé...
"Les problèmes qui vous paraissent désespérés, etc... Seront résolus" Là, il fait mouche. Cet "etc..." est un messie ! Grâce à lui, la totalité des mots qu'on a envie d'attribuer à cet "etc" et à ses "..." seront résolus. C'est magique ! Vraiment, cet homme est merveilleux car il nous assure en plus la "protection contre les mauvais esprits, le succès aux examens", et encore mieux, "la réussite dans tous les domaines." Bon : là, si avec tout ça on n'a pas besoin de lui, c'est qu'on est un cochon d'inde.

Heu. Voilà, je l'ai dit. Vous connaissez ma véritable nature : le cochon d'inde. Mais si vous allez y faire un tour, dites-moi à quoi ressemble cette intriguante preuve fatale, d'accord ? Oui, c'est curieux un cochon d'inde.

3 commentaires:

aleks a dit…

tu t'en rends compte laurie? tu t'es fait maraboutée pour écrire un post pareil ;-) superbe blog pour super woman!

laurie thin** a dit…

Oui, on m'a lancé un sort : je me rend compte que je couine dès que j'ouvre la bouche en ce moment ! Merci pour ton petit mot, je t'embrasse

Guillaume a dit…

Hi hi ha bravo , ce texte est vraiment très marrant. Cette preuve fatale va me tourmenter toute la nuit.

Guillaume